Exemple : Renault clio diesel rouge Recherche avancée

L'histoire de Fiat Passionnés de Fiat, retrouvez ici des infos sur le constructeur et sur nos offres de vente

La vente de voiture Fiat dans le réseau VPN

Les centres autos du réseau VPN propose à prix malin de nombreux véhicules Fiat que vous pouvez retrouver en ligne ou dans nos agences partout en France

Grâce à VPN, vous pouvez essayer et acheter moins cher une Fiat d'occasion récente bénéficiant de nombreux équipements, en parfait état et dans la majorité des cas, toujours sous garantie constructeur (comme lors d'un achat en concession Fiat) ou une Fiat neuve à prix mandataire. 

J'achète une voiture Fiat 0km ou J'achète une voiture Fiat d'occasion 

Les modèles Fiat

Le premier modèle Fiat à être sorti des usines est le 3.5 HP, elle est produite en 26 exemplaires entre 1899 et 1901. Très vite, jusqu’en 1920, la marque de Turin va construire des véhicules de toutes gammes, avec pour nom soit un chiffre, soit un nombre et « HP » derrière. Le « HP » est une unité de mesure qui signifie « Horse Power » soit les « CV » en français (Chevaux Fiscaux), et les chiffres correspondent à la puissance de la voiture. Il y a eu par exemple la Fiat 6 HP, 8 HP, … mais également 12 HP, 60 HP, …. Certaines des voitures seront également connues sous le nom de Type 1, 2, 3, …

En 1921, la marque supprime le « HP » et utilise comme base la Fiat Type 5 pour le nom de ses modèles. Ce qui donnera naissance à la Fiat 501, 505, 519, … ce n’est qu’en 1936 qu’on verra apparaître pour la première fois la 500 Topolino. Comme la Coccinelle de Volkswagen, ce véhicule sera spécialement conçu pour que son prix soit accessible au peuple italien.

D’autres modèles seront conçus comme la Fiat 1500 D, et E, ou encore la 1100 B et E. La version de la 500 Topolino sera designer de nombreuses fois, en 1948 avec la 500 B (Belvedere), en 1949 avec la 500 C et enfin en 1957 avec la 500 la plus connue, surnommée « pot de yaourt » par les français et qui sera produite à plus de 3,8 millions d’exemplaires.

Dans les années 70, on a pu admirer la Fiat 128 (1970), la Fiat 127 (1971), et l’étonnante Ritmo (1978). On a eu également entre 1980 et 2000, la Fiat Panda connue notamment grâce à sa longévité, et sa sureté. La Fiat Uno qui a été élue voiture de l’année en 1984, la Tipo (1988), la Fiat Punto (1993), la Bravo (1995), et enfin la Stilo en 2000.

Durant ces dix dernières années, Fiat nous présentera notamment des modèles déjà existants remis au goût du jour comme la Fiat Panda II (2003), la Grande Punto (2005), laBravo (2007), la 500 II (2007), … Des versions sportives ont également vu le jour grâce à des versions préparées par la marque Abarth comme la Fiat Grande Punto et Fiat 500.

Si l’histoire de Fiat et ses véhicules vous intéressent, vous pouvez retrouver sur le site de VPN une sélection de voitures avec des prix dignes d’un mandataire Fiat : Fiat 500 occasion, Fiat 500L neuve, Fiat Qubo occasion, ou encore de Fiat Doblo faible km.

Fiat, l’histoire d’un visionnaire

F.I.A.T qui signifie « Fabbrica Italiana Automobili Torino » (= Usine Italienne d’Automobiles de Turin) est née en 1899 notamment grâce à Giovanni Agnelli, qui a su réunir plusieurs personnes influentes comme des chefs d’entreprises et des banquiers. Chacun d’entre eux a investi une somme d’argent dans le capital social de la marque. Il voulait faire de la société un pionnier de l’industrie italienne.

Ancien officier, Agnelli qui possède un certain talent naturel pour le management va vite devenir indispensable au sein de l’entreprise et va très rapidement prendre les commandes en 1900. Etant également un visionnaire, son idée principale est de concevoir des voitures pour tous publics et accessibles financièrement.

La première voiture vendue par Fiat sera tout simplement un modèle existant appartenant à l’un des actionnaires : Gian-Battista Ceirano. Le véhicule sera nommé Fiat 3.5 HP. Ce léger investissement lui permettra de faire de nombreux bénéfices qui serviront à développer rapidement l’entreprise : rachat d’usines existantes, achat de matériels, dépôt de brevets, …

Très rapidement, Fiat va se diversifier dans l’élaboration de moteur, et de matériels pour les moyens de transport comme le train. L’Italie, qui possède à l’époque un certain retard par rapport aux pays qui longent ses frontières, va trouver avec Fiat un modèle de réussite qui sera même présentée comme la jauge de l’économie italienne.

La marque deviendra de plus en plus populaire en Europe grâce aux différentes victoires dans les courses auxquelles participent Giovanni Agnelli et l’un des actionnaires Vincenzo Lancia.

Les présidents de Fiat

Il y a plus d’un siècle, le premier directeur de Fiat a été la même personne qui a réuni les différents actionnaires de la société : Giovanni Agnelli. Il resta à la tête de l’entreprise jusqu’au début de la Seconde Guerre Mondiale et léguera à sa mort son empire industriel à ses petits-enfants, notamment son petit-fils qui porte le même prénom, surnommé Gianni. Il dirigera Fiat jusqu’en 2003 où il trouvera la mort. Celui qui le succéda et son petit frère Umberto Agnelli, également jusqu’à sa mort en 2004. Depuis cette année là, c’est Luca Cordero di Montezemolo qui dirige Ferrari et Fiat sous les ordres du PDG Fiat Group : Sergio Marchionne.

Saga industrielle

C’est donc en 1899 que la Fiat voit le jour par le biais du visionnaire Giovanni Agnelli qui a fait preuve d’initiative et d’autorité pour réunir les différents industriels italiens. La marque fut fondée à Turin d’où le « T » de FIAT.

Les deux principales idées phares à retenir du créateur, c’est la construction de voitures accessibles à tous et l’exportation de ses produits à l’étranger (pionnier de la mondialisation). Pour se faire connaître à travers les frontières de l’Italie et donc pour vendre plus, Agnelli va concevoir des véhicules conçus pour la course qui seront d’ailleurs victorieux à plusieurs reprises. Il va même jusqu’à implanter des usines dans les pays où son business émerge comme par exemple aux Etats-Unis. Très rapidement, l’entreprise va se diversifier pour construire du matériel utile au développement des transports en commun.

La société turinoise est devenue un modèle du fordisme en Europe et va être l’une des usines phares dans l’effort de guerre de la Première Guerre Mondiale. A la fin de celle-ci, elle va voir son effectif se multiplier par 10. En 1930, la marque internationale qu’est devenue Fiat va créer Simca, NSU, Neckar et dans la continuité Seat.

Durant la Seconde Guerre Mondiale, Fiat produit à la fois pour les nazis et pour les alliés. Mais les bombardements en Europe détruiront la majeure partie des usines installées un peu partout. Le créateur de Fiat décède et c’est Vittorio Valletta qui va prendre les commandes. Il honorera la mémoire de Agnelli puisqu’il poursuivra la même stratégie notamment car aux aides issues du plan Marshall.

Le boom économique des années 50 et 60 permettront à la marque de Turin de se développer à nouveau et de doubler ses capacités de production jusqu’au milieu des années 80. Mais la concurrence devient rude, et malgré des blockbusters comme la Panda ou la Uno, Fiat commence à perdre sérieusement de la vitesse et voit apparaître des problèmes financiers. Volkswagen gagne du terrain, notamment avec les nouvelles versions de la Golf qui sont plus fiables que les modèles vendus par Fiat.

Le besoin de trouver des fonds devient urgent et c’est au final General Motors (GM) qui rachètera 20% des parts de Fiat, mais l’entreprise continue de s’endetter. C’est donc Sergio Marchinne, sous les ordres de Luca Cordero di Montezemolo, qui va restructurer drastiquement la société pour stopper la chute aux enfers et remettre la marque de Turin sur les bons rails.

Aujourd’hui Fiat Group compte dans ses marques : Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Ferrari et Maserati.

Un logo au changement perpétuel

Depuis la création de la société, les logos ont été très nombreux avec pas moins de 15 visuels différents. Le tout premier, inauguré à la création de Fiat en 1899 durera 3 ans pour qu’en 1901 on voit enfin apparaître seul l’acronyme FIAT. On pouvait apercevoir sur la version 1 : « FABBRICA – ITALIANA DI AVTOMOBILI TORINO FIAT N ».

De 1904 à 1968, le logo arboré le nom de la marque écrit en blanc et en majuscule. Il était le plus souvent retranscrit sur fond rouge en forme de rond ou de rectangle. Le symbole le plus connu de Fiat apparaitra en 1968 et disparaitra en 1991. Il avait pour fond un rectangle parallélépipède bleu avec écrit en italique « F/I/A/T ».

Il reprendra sa couleur et sa forme d’origine qu’en 2006, c'est-à-dire avec le nom de la marque écrit en blanc sur un fond rouge. Il est en forme de cercle avec un pourtour gris chromé légèrement en relief.

Nos ventes de Fiat neuve à prix mandataireacheter une occasion fiat moins cher

Liste de vos centres autos multimarques VPN Autos en Occitanie pour trouver des véhicules pratiquement neufs Fiat :

Liste de vos centres autos multimarques VPN Autos en Occitanie pour trouver des véhicules d'occasion Fiat :

Vpn Autos vous rappelle !
VPN Autos vous rappelle
Charte de confiance VPN

Simulez votre financement

Evaluez votre mensualité en 2 minutes !

J'évalue ma mensualité
Acheter une auto à crédit ou en LOA sans apport